Macédoine du Nord, G20 et Grèce : les informations de la nuit

OGNEN TEOFILOVSKI / REUTERS

La Macédoine du Nord fait un pas essentiel vers l’adhésion à l’UE. “Près de 17 ans après avoir obtenu le statut de candidat à l’Union européenne (UE), la Macédoine semble enfin sur le point de commencer ses négociations d’adhésion”, relève Radio Free Europe-Radio Liberty. Le gouvernement macédonien a en effet accepté samedi un compromis ouvrant la voie au règlement du litige historique avec la Bulgarie, qui avait mis son véto à l’ouverture des négociations. Ce compromis, élaboré par la France durant sa présidence de l’UE, prévoit notamment un changement de la Constitution macédonienne, visant à “reconnaître la minorité bulgare” du pays, précise RFE-RL. “Nous sommes à un pas de la première réunion intergouvernementale [avec l’UE] qui va finalement, après 17 ans, marquer le début des négociations de la Macédoine du Nord avec l’UE”, s’est félicité le Premier ministre Dimitar Kovacevski. L’opposition nationaliste, au contraire, a fustigé la décision du gouvernement, dénonçant une “bulgarisation complète” de la Macédoine du Nord.

G20 : la réunion ministérielle s’achève sans communiqué commun. Les ministres des Finances et les banquiers centraux des pays du G20, réunis vendredi et samedi en Indonésie, se sont quittés sans traditionnel communiqué final, en raison des tensions autour de l’Ukraine, rapporte la Deutsche Welle. “Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que cette réunion du G20 s’est tenue dans un contexte très compliqué et difficile en raison des tensions géopolitiques”, a déclaré dimanche la ministre indonésienne des Finances Sri Mulyani Indrawati. La réunion n’a pas non plus permis de dégager de consensus sur la crise alimentaire mondiale, la ministre se bornant à constater : “La majorité des membres sont convenus qu’il existe une aggravation alarmante de l’insécurité alimentaire et énergétique”.

Un avion-cargo s’écrase en Grèce. Un avion-cargo affrété par une compagnie ukrainienne, reliant la Serbie à la Jordanie, s’est écrasé samedi près de Paleochori Kavalas, dans le nord de la Grèce, selon Kathimerini. “Les habitants de la région ont déclaré avoir vu une boule de feu, puis entendu des explosions pendant deux heures après le crash”, écrit le quotidien grec. Selon les médias locaux, il y avait huit personnes à bord de l’appareil, qui transportait douze tonnes de “matériel dangereux”. On ignore le sort des passagers.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles