Maïtena Biraben : son invitation culottée à François Hollande (qui avait accepté « volontiers »)

·1 min de lecture

Maïtena Biraben est l’une des journalistes télévisées françaises les plus connues de sa génération. Après avoir animé l’émission Les Maternelles sur France 5, elle présente Le Supplément sur Canal + entre 2012 et 2015 puis finit par présenter Le Grand Journal pour la saison 2015-2016. Faute d’audience et après des propos polémiques sur le Front National, elle est licenciée pour « faute grave » mais obtient gain de cause devant la justice. Il y a bientôt six ans, François Hollande avait expliqué avoir accepté de venir dîner chez elle. Dans l’émission On refait la télé ce samedi 13 février, elle a expliqué comment elle avait eu l’idée de formuler cette surprenante invitation.

Et tout est parti d’un reportage diffusé dans l’émission Complément d’enquête : « C’est au tout début du quinquennat et dans Complément d’enquête il y a un super reportage sur l’image du président et il y a entre autre un de ses amis, interviewé dans un bar, qui dit : " Il souffre beaucoup de la solitude, il est très éloigné des Français…" et ça m’énerve ! Vraiment ça m’énerve ! Je trouve que cette phrase est de l’ordre de la posture. Je trouve ça débile » commence t-elle par expliquer. Elle se tourne alors vers son époux et lui verbalise son improbable idée : « Des Français, il y en a plein la rue. Il y en a plein chez nous. Il n’a qu’à venir dîner à la maison. » Et c’est quelques temps plus tard qu’elle décide de passer à l’acte, entre deux émissions : « Quand je m’ennuie, je fais n’importe quoi » raconte (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Marina Foïs : sa soeur Giulia pousse un coup de gueule concernant son fils en situation de handicap
Disparition à Sète : Ingrid Chauvin et Thierry Peythieu se mobilisent pour retrouver le "fils d'une amie"
Kate Middleton : son rôle crucial auprès du prince William brisé par la mort de Lady Diana
Gérard Louvin et Daniel Moyne accusés de viols : comment leur couple survit à l’affaire
Caroline Margeridon : son appartement parisien cambriolé, un énorme butin dérobé