Maître de conférence en Droit à l'université Lyon 2, Cathy-Sophie est en première ligne pour constater le désarroi des étudiants