M6 : La publicité TV dope le chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre 2022

·1 min de lecture

M6 en bonne santé financière avant l'hypothétique fusion avec TF1. Le groupe de Nicolas de Tavernost a révélé, ce mardi, ses résultats du premier trimestre 2022. "Le groupe M6 affiche un chiffre d'affaires consolidé de 322,5 millions d'euros, en croissance de +8,7%" par rapport au même trimestre l'an passé (296,6 millions d'euros), précise, dans un communiqué, la marque installée à Neuilly-sur-Seine. "La croissance du chiffre d'affaires est en partie contrebalancée par la hausse du coût de grille, qui reste toutefois en-deçà de ses niveaux d'avant-crise (T1 2019)".

Des revenus publicitaires "toujours en-dessous de ses niveaux d'avant-crise"

Une évolution dopée par le rebond de ses recettes publicitaires à la télévision linéaire comme non-linéaire. Si elles sont "toujours en-dessous de ses niveaux d'avant-crise", elles sont en progression de 7,5% sur un an pour s'établir à 219,2 millions d'euros (contre 204 millions d'euros l'an passé). "Le groupe reprend ainsi ses investissements dans les contenus TV linéaires et non-linéaires tout en maintenant un niveau élevé de profitabilité", argue-t-il dans un communiqué.

La situation est plus délicate pour les revenus publicitaires à la radio. "Dans un marché toujours pénalisé par le recul des investissements publicitaires du secteur automobile, et face à une base de comparaison difficile (CA radio en hausse de +8,8% au T1 2021), les revenus du pôle radio du groupe M6...

Lire la suite


À lire aussi

Résultats du premier trimestre 2021 : TF1 retrouve un taux de marge à deux chiffres
Publicité segmentée : Le groupe M6 signe un accord avec Bouygues Telecom
Le groupe Canal+ reversera dès lundi les recettes de ses publicités de 20h à la Fondation de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles