«C'est sur le champ de bataille que ça va se régler»

«C'est sur le champ de bataille que ça va se régler»

C’est ça, la guerre, on comprend que le risque est élevé », indique-t-il. Mais négocier avec la Russie serait une erreur, enchaîne l’homme qui a été ministre de l’Infrastructure de l’Ukraine de 2016 à 2019. Les Russes ne comprennent que la force physique, insiste-t-il.