La caravane des migrants se disloque au Mexique, faute d’entrer aux États-Unis

La caravane des migrants se disloque au Mexique, faute d’entrer aux États-Unis

Les migrants partis du Honduras mi-octobre pour aller aux États-Unis se dispersent désormais à Tijuana (nord-ouest du Mexique), quelque 2 500 d’entre eux seulement étant encore localisés sur les plus de 6 000 arrivés à la frontière américaine, selon un décompte officiel annoncé dimanche à l’AFP. Pendant plus de deux semaines, près de 6 000 migrants, la plupart des familles honduriennes, ont été hébergées dans un centre sportif par les autorités de Tijuana, dans un quartier excentré, à quelques mètres du mur frontalier. Mais les fortes pluies et les basses températures qui ont frappé la ville cette semaine ont aggravé les infections respiratoires. Et les autorités ont dû transférer les migrants