La scientifique en chef du Canada fait déjà son effet | MIA RABSON

La Presse
La scientifique en chef du Canada fait déjà son effet | MIA RABSON

« J'ai survécu ! lance Mona Nemer en riant. Ce fut une année passionnante. Beaucoup de choses à apprendre. À bien des égards, c'était une offre d'emploi merveilleuse, car elle ne contenait aucune liste de tâches. Tout était assez large pour permettre de définir soi-même le poste. » Son rôle n'est pas d'être une lobbyiste, précise-t-elle. Elle n'est pas là pour dire aux politiciens ou aux fonctionnaires quoi penser et quelles décisions prendre. Depuis septembre 2017, son travail consiste à les aider à trouver les preuves scientifiques dont ils ont besoin pour prendre des décisions. Mais avant tout, raconte Mme Nemer, elle a dû comprendre comment les décisions se prennent. Mona Nemer, âgée de 61