Justin Trudeau se prépare à un sommet de l'OTAN sans pareil

Justin Trudeau se prépare à un sommet de l'OTAN sans pareil

Un texte de Louis Blouin, correspondant parlementaire à Ottawa L'issue du sommet de l'OTAN, qui s'amorce mercredi à Bruxelles, est aussi imprévisible que Donald Trump lui-même. Les récriminations du président, les tensions grandissantes avec ses alliés et son rapprochement avec la Russie menacent d'ébranler les fondements de l'Alliance atlantique. Chronique d'un désastre annoncé? Survol des possibles points de discorde. À contre-courant sur la Russie À peine quatre jours après le sommet de Bruxelles, Donald Trump sera en tête à tête avec le président russe Vladimir Poutine à Helsinki, en Finlande. Le but? Déterminer si la Russie est disposée à réduire les tensions dans sa relation avec les États-Unis.