Publicité

Le transport aérien pénalise de jeunes sportifs en région éloignée

Le transport aérien pénalise de jeunes sportifs en région éloignée

De jeunes athlètes en région éloignée au Québec voient leurs possibilités limitées par la facture élevée et le manque de fiabilité du transport aérien dont ils dépendent afin de prendre part à diverses compétitions sportives. Québec se dit conscient de ces problèmes et entend réviser le Programme d'accès aérien aux régions (PAAR) en marge de son prochain budget. Les résidents de Blanc-Sablon, une municipalité de la Côte-Nord qui compte quelque 1100 habitants, ne disposent d'aucun lien routier direct vers Sept-Îles, la principale ville de la région. Les élèves du primaire et du secondaire du village qui souhaitent prendre part aux compétitions sportives régionales qui se déroulent à Sept-Îles