"C'était très violent" : Nicolas Sarkozy, "repoussé" par Cécilia Attias le soir de son élection

Closer
"C'était très violent" : Nicolas Sarkozy, "repoussé" par Cécilia Attias le soir de son élection

Le jour de son élection en tant que président de la République, Nicolas Sarkozy aurait certainement préféré recevoir les félicitations de son épouse de l'époque, Cécilia Attias. Seulement voilà, le 6 mai 2007, son couple battait déjà de l'aile, comme le précise Le Monde. Interrogée par nos confrères, Roselyne Bachelot, ministre de la santé lors de la première partie du quinquennat, se souvient de ce moment particulièrement gênant pour celui qui a fêté sa victoire au Fouquet's. "Je le revois toujours, le soir : ça y est, il est président de la République. Cécilia monte l'escalier, il tend ses bras vers elle, elle le repousse. Elle a pris son fils, Louis, et l'a poussé vers lui, pour ne pas avoir