Affaire Simon Houle: la Cour d'appel le condamne à un an de prison

L’ingénieur qui avait obtenu l’absolution après avoir agressé sexuellement une amie en état d’ébriété devra finalement purger une année derrière les barreaux, vient de trancher la Cour d’appel. À lire aussi: Absolution de Simon Houle: la Couronne réclame en appel 18 mois de prison « Le juge [qui l’avait absout Simon Houle] semble avoir perdu de vue l’infraction de voyeurisme au moment de déterminer la peine », peut-on lire dans la décision rendue ce mercredi à Québec.