Publicité

«C'est ordinaire»: où était la sécurité pour protéger la ministre Mélanie Joly?

«C'est ordinaire»: où était la sécurité pour protéger la ministre Mélanie Joly?

Où était la sécurité autour de la ministre Mélanie Joly lorsqu'un homme l'a prise à partie sur le trottoir, vendredi, à Montréal? En pleine guerre Israël–Hamas, une élue de sa trempe doit être mieux protégée, selon des experts. «C'est une situation quand même explosive. On parle d'une ministre qui s'occupe des affaires extérieures du Canada, et on est dans une guerre avec Israël et la Palestine. Peut-on au moins lui fournir un peu de sécurité pour les quelques temps que ça va durer?», tonne Normand Desrochers, qui a été le garde du corps de l'ex-premier ministre Jean Charest de 2003 à 2014. • À lire aussi: Confrontée par un Montréalais sur la situation à Gaza, la ministre Mélanie Joly perd son