Le mépris ordinaire

Le Journal de Québec
Le mépris ordinaire

Entre deux fêtes de famille et quelques portions de dinde, avez-vous entendu parler de « l'affaire Maxime Comptois »? Ou encore des accusations de racisme envers les artisans du ByeBye suite au sketch qui mettait en scène Justin Trudeau en Inde...   Remarquez, c'est pas la première fois que les invectives méprisantes envers le Québec débordent un peu en provenance du Rest of Canada. Pour dire vrai, nous ne sommes plus dans l'anecdotique. Et c'est ce qui est le plus condamnable.   Le mépris du Québec, de diverses façons, s'exprime de manière de plus en plus décomplexée dans le Canada anglais, et parfois même ici.     Que ce soit quand on discute de péréquation, d'approvisionnement en pétrole –ici,