Pourquoi pas un autobus à grande vitesse ? - La Presse+

Pourquoi pas un autobus 
à grande vitesse ? - La Presse+

Imaginez une autoroute reliant les grands centres sur laquelle seuls certains véhicules, comme des autobus « spéciaux », pourraient circuler. Cette autoroute dite « intelligente » aurait la particularité de guider de façon automatique les véhicules « intelligents », c’est-à-dire des véhicules autonomes bourrés de technologie de détection et de navigation qui permet d’assister le conducteur. Dans le concept imaginé, les véhicules possédant ces capacités technologiques nouvelles entreraient sur cette autoroute dite « intelligente » et seraient contrôlés par celle-ci tout le long du parcours. Ce contrôle permettrait entre autres de faire circuler les véhicules à grande vitesse (200 km/h et plus)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages