Publicité

La dernière chance des Québécois

La dernière chance des Québécois

Vous êtes nombreux à m'écrire pour me demander pourquoi je parle autant de la question nationale? Ne s'agit-il pas d'une monomanie idéologique, d'une névrose identitaire intellectualisée? Ceux qui le croient aujourd'hui le croiront encore demain: je renonce à convaincre ceux pour qui la question nationale n'a aucune légitimité; nous parlons à partir de cadres d'analyse trop éloignés. Je m'adresse aux autres, ici, qui se demandent si je n'insiste pas un peu trop, mais qui savent la question importante. Survie Je leur répondrai: nous traversons la période la plus importante de notre histoire. Depuis 1759, depuis 1760, depuis 1763, et même depuis 1840, selon la date que vous choisirez, jamais notre