Les alternatives à la viande et au lait montent en puissance

Le Journal de Québec
Les alternatives à la viande et au lait montent en puissance

Les steaks de soja et jus d’avoine ont la cote aux États-Unis: les ventes d’aliments à base végétale remplaçant la viande, le poisson, les oeufs ou les produits laitiers ont progressé de 17% sur un an selon une étude publiée mercredi. Elles ont au total atteint 3,7 milliards de dollars au cours des 52 semaines se terminant le 11 août, selon ce document réalisé par le cabinet Nielsen pour The Good Food Institute (GFI), une association qui promeut les produits de substitution aux aliments issus des animaux. À titre de comparaison, les ventes d’alimentation en général n’ont progressé que de 2% au cours de la même période, fait valoir l’organisation. L’engouement s’accélère pour ces produits alternatifs