Le bilinguisme officiel en phase terminale au Canada

Il faut l’admettre, Justin Trudeau, qui rêve maintenant d’un Canada de 100 millions d’habitants d’ici la fin du siècle, a même dépassé les propres rêves de son père. Ce dernier, issu d’une mère anglophone et d’un père francophone de souche, a cru contrer l’élan souverainiste du PQ en instaurant un bilinguisme officiel au Canada. Or, ce bilinguisme a été une façade qui permettait au «French power» de survivre le temps que survivent les roses, lesquelles décoraient la veste de PET tout au long de ...