Publicité

Un paradis perdu au Vietnam... par les humains

Un paradis perdu au Vietnam... par les humains

Né de l'union de la terre et l'eau, le delta du Mékong est aujourd'hui menacé de disparition, victime du peu d'attention portée au fonctionnement fragile et complexe de la nature. Premier article d'une série de quatre. De nos jours, les motocycles, les voitures et les camions ont remplacé les embarcations comme principaux moyens de transport dans le delta du Mékong, tout au sud du Vietnam. Les routes de plus en plus larges et nombreuses doivent toutefois encore enjamber sans cesse les mille et un fleuves, rivières et canaux qui zèbrent le paysage à travers les palmiers, les plaines et les champs. En fait, quand on regarde de plus près, on réalise que même là où l'on voit toutes sortes de teintes