Le fils aîné de Trump dit ne pas craindre d’être envoyé en prison

Le Journal de Montréal
Le fils aîné de Trump dit ne pas craindre d’être envoyé en prison

Le fils aîné du président américain, Donald Trump Junior, affirme ne pas craindre d’être envoyé en prison à cause de l’enquête sur les soupçons de collusion entre Moscou et l’équipe de campagne Trump, dans un entretien diffusé mardi sur ABC. Il assure également que le président américain a, depuis la publication d’une tribune anonyme dévastatrice signée d’un «haut responsable» de son gouvernement, réduit le cercle des collaborateurs en lesquels il a confiance à la Maison-Blanche à «un groupe beaucoup plus restreint que ce que j’aimerais». Donald Trump Junior, 40 ans, intéresse le procureur spécial Robert Mueller, chargé d’enquêter sur les soupçons de collusion entre l’équipe de la campagne présidentielle