« Il m’a violée trois fois par jour » : l’ex-joueuse de tennis Angélique Cauchy raconte les agressions sexuelles commises par son entraîneur

Devant une commission parlementaire, Angélique Cauchy s’est confiée sur les viols qu’elle a subis de la part de son entraîneur lorsqu’elle était adolescente.

Une omerta qui se brise petit à petit. Angélique Cauchy, ancienne deuxième joueuse française chez les juniors a raconté les agressions sexuelles dont elle a été victime au cours de son adolescente de la part d’Andrew Gueddes, son entraîneur à Sarcelles. Elle s’est exprimée mardi 5 septembre, devant une commission d’enquête lancée en juillet dernier pour identifier « des défaillances de fonctionnement au sein des fédérations de sport, du mouvement sportif et des organismes de gouvernance du monde sportif ».

En mai dernier, l’ex-joueuse de tennis, aujourd’hui âgée de 36 ans, avait déjà expliqué à Franceinfo avoir été « violée près de 400 fois par son entraîneur de tennis pendant deux ans ». Andrew Gueddes a été condamné à 18 ans de prison en 2021 pour viols et agressions sexuelles sur quatre jeunes filles âgées de 12 à 17 ans.

« Tu sais, ça arrive souvent les relations entraîneur/entraînée »

D’une voix posée, Angélique Cauchy raconte comment Andrew Gueddes l’a manipulée avant de la violer à plusieurs reprises, alors qu’elle n’avait que 12 ans. « Ça s’est fait en même pas deux ou trois mois, explique-t-elle. Je lui ai dit : "Non il ne faut pas, ce n’est pas bien. Moi je ne veux pas." Il m’a dit : "Tu sais, ça arrive souvent dans les relations entraîneur/entraînée". »

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi