M. Pokora accusé de racisme après avoir comparé la coiffure de sa belle-fille au coronavirus

C’est aux États-Unis que M. Pokora est confiné, mais ses stories Instagram font polémique jusqu’en France. Certains lui reprochent d’avoir comparé la coupe de cheveux de sa belle-fille au coronavirus.

C’est un virus qui porte décidément préjudice à M. Pokora. L’artiste avait été l’un des premiers à faire part de sa déception au sujet de l’annulation de plusieurs concerts de sa tournée à cause du coronavirus. Sur Instagram, il s’était agacé et avait fait part de son interrogation. « On nous cache quelque chose ou quoi ? », avait-il écrit avant de supprimer son message que certains avaient qualifié de « complotiste ». Des annulations forcées auxquelles s’ajoute une polémique dont il se serait bien passé. Après s’être expliqué sur sa publication controversée, c’est en famille, aux États-Unis qu’il se ressource, confiné avec Christina Milian, leur fils Isaiah, et la fille de sa compagne, Violet. Avec sa belle-fille, il a l’habitude de s’amuser et de partager leurs délires sur les réseaux sociaux, mais cette fois, cela n’a pas fait rire tout le monde.

Dans une story qu’il a supprimée, mais dont Purepeople rapporte le contenu et le tollé qu’elle a suscité, on voyait Violet présenter sa nouvelle coupe de cheveux bantu knot, où les cheveux sont coiffés en mini macarons. Jusqu’ici rien de choquant, mais le chanteur de 34 ans a ajouté des émojis à la vidéo. Parmi eux, l’un symbolisant des éclats de rire, l’autre un virus. Cela laissait penser qu’il comparait la coupe de cheveux de la jeune fille de 10 ans au coronavirus. Une blague qui n’est pas passée. Les internautes ne lui ont pas fait de cadeau.

« Matt Pokora dans la sauce à cause du racisme ordinaire. Si vous

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :