M. Le Pen/ N. Dupont-Aignan : questions sur une alliance

France 2

Pour que l'accord avec Nicolas Dupont-Aignan voie le jour, Marine Le Pen a dû faire

plusieurs concessions. "Elles sont au nombre de six au total et figurent sur le document présenté ce matin. La plus emblématique est celle sur la sortie de l'euro. C'est une concession importante qui permet de rassurer l'électorat de droite. Autre recul pour la candidate du Front national sur la scolarisation des enfants de clandestins : ce point ne figure plus dans le programme de la candidate. Mais plusieurs points restent sans réponse", explique Jean-Baptiste Marteau.

Le FN a-t-il payé les dettes de Nicolas Dupont-Aignan ?

Plusieurs questions notamment sur cet accord concernant les législatives. "Officiellement les deux partis auront des candidats dans l'ensemble des circonscriptions, mais on évoque déjà en coulisse des désistements dans certains endroits. Enfin dernière question, le Front national a-t-il payé les dettes de Nicolas Dupont-Aignan ? Officiellement toujours non, mais certains cadres de Debout la France nous affirment le contraire. Nicolas Dupont-Aignan a fait 4,7% et il ne peut donc prétendre qu'à un remboursement partiel de la part de l'État", conclut le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : dix choses que vous ignorez peut-être sur Marine Le Pen
Présidentielle : le pape François ignore "d'où vient" Emmanuel Macron et refuse de se prononcer
Marine Le Pen pense que "l'euro est mort" mais reste floue sur sa politique monétaire
Législatives : trois questions qui planent sur le "troisième tour" de la présidentielle
DIRECT. Présidentielle : Marine Le Pen annonce la création d'une "monnaie nationale" si elle est élue

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages