M l’avenir, la plateforme de Marine Le Pen pour contrer le défaitisme

Par Géraldine Woessner
·1 min de lecture
Marine Le Pen cherche à organiser son programme pour 2022.
Marine Le Pen cherche à organiser son programme pour 2022.

« La vie politique est appelée à changer ? Ça tombe bien, nous aussi ! » Devant une vingtaine de journalistes rassemblés pour ses v?ux, et alors que la perspective d'un troisième confinement occupe entièrement les médias, la présidente du RN tente en cette rentrée de reprendre la main. Oui, les sondages en vue de la prochaine présidentielle la placent toujours en tête ? devant Emmanuel Macron. Oui, elle s'affirme depuis quatre ans comme la principale opposante à l'exécutif. Oui, ses thèmes de prédilection ? frontières, lutte contre l'islamisme, protectionnisme, localisme? ? se sont imposés ces derniers mois dans le débat public. Mais non, rien à faire : cela ne suffit pas à réveiller la ferveur de ses troupes, encore moins à booster les solutions concoctées par les équipes du RN sur le devant de la scène. « Le récit quotidien de la lutte du gouvernement contre le Covid écrase tout », constate un cadre, dépité, inquiet surtout du réel vainqueur des sondages qui se succèdent : l'abstention, qui menace aux prochaines échéances d'atteindre un niveau record. « Tout le parti est atteint de sinistrose », constate un jeune délégué départemental, relayant la lassitude de troupes à la fois soudées derrière leur candidate mais aussi de plus en plus frustrées de l'absence de débats internes, Marine Le Pen fixant seule la ligne politique, entourée de quelques proches.

« Montrer qu'on a des gens intelligents avec nous »

C'est à ces acteurs de terrain, officiellement, qu [...] Lire la suite