“On m’a dit que je perdais mes nerfs” : Agnès Buzyn confirme avoir été ignorée au début de la pandémie de Covid-19 (VIDEO)

Capture France 5

Invitée ce jeudi 27 octobre 2022 dans l’émission C à vous sur France 5, l’ex ministre de la santé, Agnès Buzyn, a continué de donner sa version de la gestion de l’épidémie de Covid-19, suite à son interview parue dans le Monde.

Celle qui a été mise en examen pour “mise en danger de la vie d’autrui”,pour sa gestion des premières semaines de la pandémie regrette de ne pas avoir été assez écoutée à l’époque, que ce soit par le Gouvernement autant que le conseil scientifique.

"J'ai dit, publiquement à plusieurs Conseils des ministres, que si ça s'étendait on pourrait avoir 100 000 morts. (...) Des ministres m'ont dit qu'ils pensaient que j'étais trop inquiète, comme tous les médecins", dévoile l’ex membre du gouvernement.

Agnès Buzyn, médecin de profession, affirme pourtant avoir été l’une des premières en Europe à avoir tiré la sonnette d’alarme. Elle explique : "Nous avons pris des décisions extrêmement rapides (...) La première commande de masques a été lancée le 25 janvier", alors qu'il n'y avait que "24 morts en Chine, assure l’ex ministre d’Edouard Philippe.

À lire également

“Le pays n’est pas prêt” : Agnès Buzyn accuse Emmanuel Macron et Édouard Phili...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi