Möbius (Disney +) : Jean Dujardin a pris du muscle pour ce rôle d'espion amoureux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grégory Lioubov (Jean Dujardin), un officier des services secrets russes, est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice (Cécile de France), une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.

Möbius, réalisé par Eric Rochant (Les Patriotes) en 2012, n'est pas un film d'espionnage comme les autres. Pourquoi ? Parce que loin des codes du genre habituels, le réalisateur préfère prendre des chemins de traverse en jouant la carte du romantisme. Une large part du film est laissée au développement de l'histoire d'amour contrariée, et charnelle, entre Jean Dujardin et Cécile de France, créant ainsi un suspense tortueux et séduisant. Pour Eric Ronchant, il n'y a qu'une référence possible en matière de films d'espionnage : Les Enchaînés d'Alfred Hitchcock (1949). Il confie : «Ma compagne m'a dit un jour qu'elle voudrait que je réalise mes Enchaînés . L'idée m'a plu. Möbius est donc une histoire d'amour sur fond d'espionnage où les amoureux, comme chez Hitchcock, ne peuvent pas vraiment s'aimer.»

Si Cécile de France est très crédible dans la peau d'Alice, elle n'était cependant pas le premier choix de la production. Audrey Tautou était en effet pressentie pour jouer le rôle. Et c'est le producteur Alain Attal qui a confié le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

L'homme du labyrinthe : qui est Toni Servillo, la star italienne qui joue aux côtés de Dustin Hoffman ?
Star Wars - Le Réveil de la Force (TMC) : pourquoi l'intrigue se déroule t-elle trente ans après Le Retour du Jedi ? (VIDEO)
Midsommar (Canal+) : pourquoi ce film d'horreur va vous hanter pendant longtemps
La lutte des classes (France 2) : pourquoi le film a t-il été accusé de plagiat ?
Charline Bourgeois-Tacquet (Les amours d'Anaïs) : "je voulais montrer les mécanismes et la force du désir comme moteur dans nos vies"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles