Les métiers d'avenir ou les emplois émergents en 2019 selon LinkedIN

Les métiers qui embauchent et embaucheront tournent autour de la tech', des données et de l'intelligence artificielle. Mais pas seulement!

EMPLOI - Certains appelleront ça un métier d’avenir, d’autre un métier “qui monte”, LinkedIn appelle ça des “emplois émergents”.

Cette semaine, la célèbre plateforme en ligne dédiée au monde professionnel a dévoilé son premier rapport sur les métiers émergents, c’est à dire des métiers en forte croissance, pour lesquels il y a une augmentation soutenue d’une année sur l’autre des professionnels embauchés. 

Dans ce rapport, on découvre que les métiers sur la protection des données, l’intelligence artificielle et - de façon plus surprenante - les métiers de l’immobilier sont en forte croissance. 

Le Top 15 des emplois émergents 2019

  1. Délégué à la protection des données

  2. Ingénieur en intelligence artificielle

  3. Agent immobilier

  4. Customer Success Specialist (“responsable du succès client” en français, un nouveau métier autour de la fidélisation des clients)

  5. Community Manager

  6. Ingénieur en fiabilité de site (SRE)

  7. Spécialiste en cybersécurité

  8. Ingénieur DevOps

  9. Ingénieur Data

  10. Data scientist

  11. Consultant Data

  12. Responsable recrutement

  13. Développeur Big Data

  14. Recruteur IT

  15. Analyste en capital investissement

Pour établir cette liste d’emplois émergents, LinkedIn a analysé l’ensemble de ses membres avec un profil public et ayant occupé un poste à temps plein en France au cours des cinq dernières années. La plateforme a ensuite calculé la part d’embauche et le taux de croissance annuel composé pour chaque profession entre 2015 et 2019 afin d’identifier les postes ayant le plus fort taux de croissance.

Si les métiers autour des données personnelles se retrouvent tout en haut du classement, c’est la conséquence de la mise en place du Règlement général sur la protection des données (RGPD) analyse LinkedIN: “La recherche pour des profils qualifiés dans la protection des données s’est intensifiée. Ainsi, le nombre de délégués à la protection des données est 32 fois plus élevé qu’en 2015. Ce chiffre est supérieur à ceux d’autres marchés, comme le Royaume-Uni ou l’Allemagne.”

Ce classement confirme que les...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post