La méthode scientifique pour endormir un bébé qui pleure

Katie Rollings / Cultura Creative / Cultura Creative via AFP

Réveil brusque au moment où on le pose dans son lit, cris récurrents : tous les parents se sont déjà retrouvés désemparés face à un nourrisson en pleurs. Un groupe de scientifiques propose une stratégie simple pour l'apaiser, le rendormir et qu'il le reste, même dans son berceau.

De nombreux parents désemparés vont peut-être pouvoir enfin souffler. Une étude italo-japonaise propose en effet une procédure en deux étapes pour calmer et endormir un bébé qui pleure. Ces résultats, publiés dans la revue , n'impliquent que des mères mais sont valables pour tout autre familier du bébé.

Cinq minutes de portage en mouvement suivies de 8 minutes de portage assis avant de déposer l’enfant dans son lit : c’est la formule apaisante que proposent des chercheurs du Centre Riken des sciences du cerveau au Japon et de l’Université de Trente en Italie pour endormir un bébé en pleurs. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont servis de précédentes observations réalisées sur des mammifères altriciaux, ou nidicoles, c’est-à-dire dont les petits naissent incapables de se déplacer et de se nourrir seuls (comme le chien, la souris, le singe, etc). Chez ces animaux, ils décrivent un apaisement physiologique et comportemental lors du portage, phénomène qu’ils nomment "réponse au transport".

Porter le bébé en marchant 5 minutes

Afin d’en tester les modalités chez l’humain, les chercheurs ont utilisé des caméras et des moniteurs de la fréquence cardiaque pour surveiller les réactions de 21 bébés âgés de 0 à 7 mois, accompagnés de leurs mères. Pour consoler son bébé en pleurs, quatre stratégies étaient testées par les mères : porter l’enfant en marchant, le porter assise, le pousser dans une poussette en mouvement ou un berceau à bascule, ou le poser dans un lit immobile. Seul le mouvement, en particulier par portage, a eu un effet apaisant sur les bébés et leur rythme cardiaque - et dans les 30 premières secondes qui plus est. Des observations qui contredisent l'hypothèse générale selon laquelle le simple fait d'être tenu par la mère réduit la détresse du nourrisson. “Après 5 minutes de portage en marchant, 5 des 11 nourrissons (45%) étaient endormis et aucun ne pleurait à la fin”, constatent les scientifiques. Ils conseillent de marcher sur un passage [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

VIDÉO - Pourquoi les bébés passent-ils leur temps à dormir ?

A lire aussi