Une méthode proposée pour faire du biocarburant pour fusée sur Mars

·2 min de lecture

Des ingénieurs proposent une technique pour fabriquer du biocarburant sur Mars afin de réduire le coût des tirs de fusées.

Du dioxyde de carbone (présent en abondance dans l'atmosphère martienne), du Soleil, de la glace d'eau et deux microbes importés depuis la Terre : ce cocktail simplissime suffirait à fabriquer sur la planète rouge un carburant qui permettrait d'y propulser des fusées. C'est en tout cas l'idée développée par des ingénieurs de l'Institut de Technologie de Georgie qui la propose dans une publication dans la revue . Elle se heurte néanmoins à de nombreux obstacles mais le concept vaut le coup d'être étudié tant le coût du transport de carburant de la Terre vers Mars est élevé.

Diminuer les coûts de lancement

On ne sait pas encore quand les premiers astronautes poseront le pied sur Mars. Les projets ne manquent pas et le fantasque Elon Musk prévoit même d'y envoyer des d'ici la fin de la décennie ! Plus raisonnables, les différentes agences spatiales déploient des projets moins ambitieux et à plus long terme. Quoiqu'il en soit, Mars reste un objectif majeur pour les années qui viennent. Y aller c'est bien, en revenir c'est encore mieux...Pour cela il faudra être capable de lancer des fusées depuis Mars vers la Terre. Mais l'astre est quasiment dépourvu des ressources nécessaires pour y fabriquer le propergol classique des fusées, composé de méthane et d'oxygène liquide (LOX). Il sera donc nécessaire d'embarquer des réserves suffisantes lors des premiers vols mais le coût d'un tel transport est énorme : environ 8 milliards de dollars pour une trentaine de tonnes de méthane et de LOX. Des solutions ont déjà été envisagées pour fabriquer de l'oxygène sur Mars mais elles nécessitent toujours d'y convoyer du méthane. Avec le soutien financier du programme Innovative Advanced Concepts de la NASA, les auteurs de cette étude proposent un nouveau concept permettant de s'affranchir presque totalement des ressources terrestres.

Des installations géantes

L'idée des chercheurs est d'utiliser la presque unique ressource de Mars, le dioxyde de carbone atmosphérique, pour le transform[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles