La méthode Montessori fait des miracles en Ehpad

·1 min de lecture
Anne-Laure Dubois,  directrice de 2 Ehpadet, la Dr Christine Passerat œuvrent pour la construction d’une vision de l’accompagnement des résidents axée sur l’autonomie et le respect des libertés au quotidien
Anne-Laure Dubois, directrice de 2 Ehpadet, la Dr Christine Passerat œuvrent pour la construction d’une vision de l’accompagnement des résidents axée sur l’autonomie et le respect des libertés au quotidien

« Au lieu de se demander ce qu?une personne ne peut plus faire, il vaudrait mieux se demander de quoi elle est encore parfaitement capable et à quelles conditions. » Ces mots de Roger Pol-Droit, philosophe et écrivain, prononcés à l?occasion des Estivales organisées le 22 juin dernier par la fondation Partage & Vie en partenariat avec Le Point sur le thème de la « vie bonne » au grand âge illustrent bien l'état d'esprit de la fondation quant aux résidents de ses 122 Ehpad.

L?autonomie physique et intellectuelle, le sentiment d?utilité, le lien social sont autant de dimensions que l?on peut voir réduites avec l?âge et qui, pourtant, sont des critères déterminants pour une « vie bonne », c?est-à-dire pour une existence suffisamment agréable pour assurer un certain épanouissement. Alors, comment entretenir et stimuler les facultés de chacun ? Comment prendre le temps et permettre à chaque résident de vivre à son rythme tout en assurant ses besoins ? La fondation Partage & Vie a trouvé une réponse en la méthode Montessori. Généralement appliquée aux enfants, elle a sa place depuis quelques années au sein des Ehpad.

L'histoire de Juliette, 87 ans, couturière à la retraite originaire de Rouen, en est peut-être le meilleur exemple. Ne supportant plus la solitude de son veuvage, elle décide de franchir, non sans appréhension, les portes d'un Ehpad et de s'installer dans un petit pavillon indépendant. Un an plus tard, Juliette se casse le col du fémur. Sa mobilité ré [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles