Météorites, pharaons africains et Covid-19 : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 27 avril 2022 : des blocs de construction de l'ADN trouvés dans des météorites, une exposition sur l'Egypte au Louvre et les maladies psychiatriques augmentent le risque d'infection au Covid-19.

L’actualité scientifique du 27 avril 2022, c’est :

En espace : .

  • Connue depuis les années 60, la présence de bases azotées nécessaires pour former l’ADN, sur des météorites se précise avec les avancées technologiques.

  • Des chercheurs de l'Université d'Hokkaido au Japon ont ainsi analysé trois corps venus de l'espace et tombés sur Terre dont la célèbre météorite de Murchinson qui s'est écrasée en 1969, en Australie.

  • L’hypothèse selon laquelle la vie serait apparue grâce aux éléments apportés par les multiples bombardements de météorites se nomme la panspermie.

En archéologie : .

  • Du 28 avril au 25 juillet, le musée du Louvre présente l’exposition "Pharaon des Deux Terres, l’épopée des rois de Napata", ou l’histoire des souverains africains qui régnèrent sur l’Egypte à la XXVe dynastie.

  • Présentée sur plus de 1000 m2 et à travers 200 objets, cette exposition retrace la conquête de toute la vallée du Nil par un roi venu dès 720 avant J.C.

  • De nombreuses cartes et explications permettent de suivre au mieux l’épopée pharaonique africaine des rois de Napata qui réunifièrent un temps, le royaume des Deux Terres, soit l’Egypte et le pays de Kouch.

En santé : .

  • Une étude américaine démontre que les maladies psychiatriques augmentent le risque d’attraper le coronavirus chez les personnes vaccinées.

  • Plus de 250000 vétérans entièrement vaccinés contre le Covid-19 et ayant été infectés ont été analysés, dont environ 15 % ont été infectés après la vaccination.

  • L'étude évoque 7 % de risques en plus pour l’ensemble des maladies psychiatriques analysées, les troubles les plus touchés étant le trouble d’adaptation, le trouble anxieux, le trouble bipolaire et la dépression.

En nature :

  • La température des eaux des lochs - lacs et fjords - et réservoirs écossais augmente rapidement, selon un rapport.

  • Celui-ci apporte des avertissements précoces sur les impacts potentiels du changement climatique sur la biodiversité du pays.

  • Le réchauffement et la modification des précipitatio[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles