Météo: dans le Var, face aux fortes pluies, des zones forestières interdites d'accès

·3 min de lecture
Durant l'été, de violents incendies ont dévasté plusieurs régions forestières du Var. Des zones qui sont interdites d'accès durant le week-end de la Toussaint, les autorités craignant que des arbres fragilisés ou des sols abimés se révèlent être dangereux sous l'effet des fortes pluies. (Photo: Eric Gaillard / Reuters)
Durant l'été, de violents incendies ont dévasté plusieurs régions forestières du Var. Des zones qui sont interdites d'accès durant le week-end de la Toussaint, les autorités craignant que des arbres fragilisés ou des sols abimés se révèlent être dangereux sous l'effet des fortes pluies. (Photo: Eric Gaillard / Reuters)

MÉTÉO - Accès prohibé. Durant le week-end de la Toussaint, en raison d’un épisode cévenol, de très fortes pluies sont attendues sur une partie du sud du pays, et en particulier le Var. Un département où les autorités préfectorales ont interdit à la population de se rendre dans certaines zones forestières, dévastées par des feux de forêt durant l’été.

“Les arbres incendiés sont fragiles et pourraient tomber sous l’effet cumulé du vent et des averses”, explique le préfet dans un communiqué. “Les cumuls de pluie prévus ce week-end sur le massif des Maures risquent également de provoquer des glissements de terrain par l’absence de végétation, et de rendre les pistes impraticables.”

Sont ainsi concernées plusieurs communes (Gonfaron, Les Mayons, Vidaubun, La Garde-Freinet, Grimaud, Congolin et La Môle), où les espaces incendiés durant l’été ne pourront être fréquentés durant le week-end, jusqu’au lundi 1er novembre compris.

Du fait de la présence d’orages, de forts cumuls de pluie sont en effet attendus sur le Var, ce qui a poussé Météo France a placé le département en vigilance orange pluies et inondations. Ces pluies atteindront leur maximum entre la matinée de samedi et celle de dimanche, et se poursuivront de manière plus limitée jusqu’à lundi.

Trois autres départements étaient déjà concernés par cette vigilance, à laquelle s’ajoute celle pour de possibles crues dangereuses: l’Ardèche, le Gard et la Lozère.

Dans la nuit du vendredi 29 octobre au samedi 30, des cumuls très importants sont déjà à noter, en particulier sur le relief cévenol. La commune de Vialas comme le sommet du mont Aigoual ont ainsi vu s’abattre quelque 200 millimètres de pluie.

Comme le précise Météo France dans ses prévisions, c’est en début de week-end que les précipitations seront les pluies importantes, même si les pluies se poursuivront jusqu’à lundi.

“Les cumuls attendus sont de 60 à 90mm dans les plaines gardoises, 100 à 150mm sur le piémont cévenol et 200 à 250mm sur le relief des Cévennes, ponctuellement 300 mm”, ajoute le prévisionniste dans son dernier bulletin en date.

C’est principalement la durée de l’épisode pluvieux qui a poussé Météo France à placer les différents départements en vigilance orange, ainsi que leur intensité ponctuelle. “Cet événement nécessite une vigilance toute particulière”, insiste bien le prévisionniste.

À voir également sur le HuffPost: Arbres tombés, toitures arrachées... Les images des dégâts de la tempête Aurore

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles