Météo : pourquoi ce mois de juin est-il particulièrement orageux ?

Le mois de juin est traditionnellement très orageux. Le dernier record date de l'année dernière où on avait enregistré plus de 170.000 impacts de foudre au sol. Et c'était l'Île-de-France qui était la région la plus touchée avec cette vague orageuse que nous traversons en ce moment. Ce record devrait être battu.

Risque de grêle et de pluies importantes

À 6 heures ce mercredi matin, nous enregistrons 3.500 impacts de foudre dans la dernière demi-heure. Une météo très électrique qui n'a pas fini de nous perturber. Ce mercredi sera la journée la plus orageuse de la semaine. Sur tout le reste du pays, le ciel restera menaçant avec des averses et un risque orageux. L'activité orageuse pourra être encore localement forte avec un risque de grêle et des pluies importantes en peu de temps, notamment sur le centre-ouest mercredi matin.

Des phénomènes peu fréquents comme les tornades

Il va falloir s'habituer à ces orages très électriques qui sont la conséquence des périodes de canicule où l'air très chaud au sol rencontre une masse d'air très froide en altitude. Cela résulte en orages violents avec des phénomènes assez peu fréquents comme les tornades qui, samedi, ont fait une victime sur les côtes du Calvados.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles