Météo-France place l’Hérault en vigilance rouge pour pluie et inondation

Le Gard et la Lozère sont eux toujours placés en vigilance orange, aussi pour pluie et inondation.

Attention si vous habitez dans l’Hérault. Ce samedi 16 septembre vers 14h30, Météo-France a placé le département du sud de la France en vigilance rouge pour pluie et inondation, ainsi qu’en vigilance orange aux crues.

Le Gard et la Lozère sont eux toujours placés en vigilance orange pour pluie et inondation.

Des « pluies orageuses peu mobiles sur les Cévennes » ont entraîné « ponctuellement 400 à 500 millimètres sur les hauts cantons de l’Hérault », et « de 150 à 170 mm sur les Cévennes gardoises », précise l’institut météorologique dans son dernier bulletin.

Dans le département, à Roqueredonde, non loin de la frontière avec l’Aveyron, 343 mm ont été relevés à 9h ce samedi, dont la plus grosse partie tombée en six heures, selon Météo-France.

Une crue très rapide sur la commune de Lunas

A une vingtaine de kilomètres plus au sud du département, un violent orage survenu en fin de nuit sur la commune de Lunas, avec des cumuls très localisés ayant atteint 350 millimètres entre 3h et 7h du matin, a fait sortir l’Orb de son lit.

Cette crue très rapide a emporté « plusieurs voitures » et inondé « plusieurs maisons sur un hameau situé en bordure du cours d’eau », a témoigné auprès de l’AFP le maire de Lunas, Aurélien Manenc, qui est également sapeur-pompier.

« Une vingtaine de familles s’est réfugiée dans une salle polyvalente » sans qu’il n’y ait de victime, a-t-il poursuivi. Précisant que « le cours d’eau est redescendu » depuis, il a souligné qu’« avec des prévisions de poursuite des précipitations cet après-midi. Nous restons donc en alerte ».

Ces épisodes de pluie « sont les conséquences des remontées d’air chaud et humide de la Méditerranée qui se produisent de façon critique de mi-septembre à mi-décembre, période pendant laquelle la mer est plus chaude ce qui favorise l’évaporation », avait expliqué vendredi Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Paca), lors d’une conférence de presse. Il avait souligné que « les crues qui en résultent peuvent être très soudaines et très dangereuses ».

À voir également sur Le HuffPost :

Météo du 16 septembre : les températures vont dépasser encore les 30 (voire 35 degrés) durant le week-end

Inondations en Libye : les « medicanes » à l’origine de la catastrophe, comment se forment-elles ?

VIDÉO - Inondations en Libye : les espoirs de retrouver des survivants s'amenuisent