Vague de froid : sur les marchés du Nord, on s'adapte aux températures glaciales

Au petit matin du mercredi 10 janvier, la température ressentie était de moins de 10 degrés, sur un petit marché lillois (Nord). Les clients sont encore rares à huit heures, mais pas de quoi inquiéter Bernard Dyt, marchand de primeurs et habitué des lieux. Bien couvert, il s'est paré pour affronter le froid. "On a démarré à -16 degrés ce matin, mais comme les routes sont bien propres, tout va bien", confie-t-il aux équipes de France Télévisions. Des Lillois bien couverts Chacun a ses astuces vestimentaires pour affronter la vague de froid polaire qui s’abat sur la région. "Cagoule, là j’ai des gants intégrés [au guidon, ndlr], des collants en-dessous", montre un cycliste venu faire ses courses, tandis qu’un autre raconte être "sorti avec [s]on pyjama" sous ses vêtements. Sur les listes de courses, beaucoup de fruits et légumes, qui serviront ensuite à préparer des repas de saison. "Je suis venu chercher des vitamines pour le système immunitaire", déclare en effet l’un des clients rencontrés par France Télévisions.