Météo : À cause de « Gérard », des vents violents attendus sur le nord-ouest de la France

Du fait de la dépression baptisée « Gérard », le vent va souffler très fort les 15 et 16 janvier sur le quart nord-ouest du pays.
Météo-France Du fait de la dépression baptisée « Gérard », le vent va souffler très fort les 15 et 16 janvier sur le quart nord-ouest du pays.

La dépression qui circule le long des côtes de la Manche va balayer le pays de la Bretagne au Centre-Val de Loire en fin de nuit ce dimanche 15 janvier.

MÉTÉO - « Gérard » va agiter la fin de weekend. Ce dimanche 15 janvier, Météo-France a émis un bulletin de vigilance dans lequel 24 départements sont placés en orange, la plupart à cause du vent violent que cette dépression va amener depuis la Manche.

L’alerte porte sur la fin de nuit de dimanche à lundi, moment auquel les rafales les plus importantes sont prévues. Le vent commencera à souffler sur les départements bretons, avant de progresser vers l’Est jusqu’au Centre-Val de Loire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Les rafales attendues à son passage seront orientées de sud-ouest de 100 à 120 km/h près des littoraux et de 80 à 90 km/h à l’intérieur des terres », précise le prévisionniste, qui évoque la possibilité de vents tourbillonnant localement.

Ce premier épisode sera suivi d’une deuxième série de rafales dans la matinée de lundi, en particulier sur « la Normandie, le nord de l’Ille-et-Vilaine, le nord de la Mayenne et de la Sarthe puis sur l’Eure-et-Loir », décrit Météo-France. Des rafales de l’ordre de 100 km/h sont attendues, mais le bulletin insiste : « Près des littoraux normands, il est possible que les rafales atteignent jusqu’à 120 voire 140 km/h. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans son bulletin, Météo-France prévient en outre que des chutes de neige abondantes sont à prévoir sur le sud et l’ouest du Massif central, et en particulier sur l’Aubrac. C’est la raison pour laquelle le Cantal et la Lozère sont eux aussi placés en vigilance orange. Mais pour « neige et verglas » cette fois.

À partir de lundi après-midi, une acalmie est attendue, mais elle sera de courte durée. Effectivement, une nouvelle dépression, nommée Fien, provoquera dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin, un autre fort coup de vent avec une menace de rafales à plus de 110 km/h, anticipe le site La Chaîne Météo.

VIDÉO - France : 2022 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée

À voir également sur le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.