Tu mérites un amour : "Hafsia Herzi était de tous les plans et à tous les postes"

Laetitia Ratane
A l'occasion de la sortie en salles de son premier long métrage, "Tu mérites un amour", rencontre avec la fine équipe d'Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice aux multiples casquettes...

Il a séduit La Croisette où il a été présenté à la Semaine de la Critique. A Angoulême, il a été l'un des coups de coeur du jury qui a offert une mention spéciale à son acteur Djanis Bouzyani avant de sacrer sa réalisatrice Hafsia Herzi. Tu mérites un amour est un film autoproduit par l'actrice devenue cinéaste et qui, sur le tournage, a porté toutes les casquettes. Rencontre (vidéo ci-dessus et propos ci-dessous) avec la joyeuse équipe du film en salles cette semaine.

Les acteurs de Hafsia Herzi

Hafsia Herzi : C'est un film de première fois pour moi et pour la plupart des techniciens en tant que chefs de poste. C'est un film que l'on ne peut faire que lorsqu'on a confiance en son équipe et en son instinct. J'ai découvert Jérémie Laheurte dans La vie d'Adèle d'Abellatif Kechiche. Je l'ai recroisé plusieurs fois dans les bureaux du cinéaste et on a sympathisé. C'est quelqu'un de très gentil, talentueux, travailleur. Il faut s'entourer de gens solides, passionnés et qui ne vous lâcheront pas pour ce genre de films. C'est son cas.

Anthony Bajon, je l'ai découvert dans La Prière de Cédric Kahn. J'ai eu un coup de coeur artistique pour lui, j'ai été frappée par sa cinégénie tout de suite et son jeu incroyable. On s'est rencontré au Festival de Cabourg, où Mektoub my love a été primé. Je suis allée le voir, je l'ai trouvé très touchant et quand j'ai eu cette impulsion de faire le film, j'ai absolument voulu qu'il soit dedans.

Je connais Djanis Bouzyani depuis 2006, où l'on s'est rencontré sur Le Chat du Rabbin auquel on prêtait nos voix. De même, un vrai coup de coeur artistique pour lui. J'ai toujours voulu le diriger, le filmer, c'est quelqu'un d'extrêmement talentueux et généreux.

A Angoulême, l'équipe d'Hafsia Herzi vous donnent envie de voir le film

La joyeuse équipe de #TuMeritesUnAmour a 2 minutes pour convaincre. En compétition à Angoulême #FFA2019 le film de @HafsiaHerzi sera en salles le 11 septembre prochain @RezoFilms @FFAngouleme pic.twitter.com/aZ5JbOsJWm— AlloCiné (@allocine) August 21, 2019

Les thèmes et les personnages d'Hafsia Herzi

Hafsia Herzi : J'aime l'amour, le romantisme, ce qu'il y a autour et j'ai toujours voulu écrire un film sur la complexité du sentiment, la douleur qu'il provoque. Pour moi, l'amour est quelque chose d'inexplicable et il n'y a pas de médicaments pour soigner la maladie d'amour. Je voulais en parler sans trop de pudeur et avec sensualité. J'aime les corps, les visages, les bouches, les mains. Un corps, c'est une émotion pour moi. Il y a aujourd'hui moins de séduction qu'à l'époque dans les rapports amoureux. Dans 70% des cas, cela commence virtuellement.

Djanis Bouzyani : C'est un film intemporel qui raconte à quel point on peut être détruit par l'amour si celui-ci est nocif et si on s'y abandonne. Tout le monde aimerait avoir un ami comme celui que j'interprète dans le film. C'est un personnage bulle de champagne, positif tout le temps. Pour lui, peu importe ce que l'on vit. On souffre mais cela prouve qu'on est vivant.

Jérémie Laheurte : On a l'impression qu'on est une même entité en amour alors qu'on est deux personnes à part entière. Lorsque le couple se brise, il y a une vraie nécessité à récréer l'unité. J'interprète un personnage qui je pense a été sincère dans ses sentiments mais n'est pas assez bien dans ses baskets pour vivre cela sincèrement. Il a des problèmes d'ego et de confiance en lui et tente de s'en guérir par des conquêtes alors qu'il a conscience de ce qu'il est en train de gâcher.

Anthony Bajon : Mon personnage est une boule de sensibilité. Il va accompagner l'héroïne dans son cheminement tout en éprouvant des sentiments pour elle. Il n'y a pas de vice dans leur relation. Le scénario d'Hafsia Herzi est très écrit et l'idéal était de connaître son texte à la virgule pour s'éclater avec, après. En rajoutant de la mise en scène.

Les acteurs du film ont été salués au Festival Francophone d'Angoulême

Après avoir offert une mention spéciale à Djanis Bouzyani pour sa prestation dans #Tumeritesunamour, le jury a attribué le Valois de l’acteur à @AnthonyBajon pour #Aunomdelaterre d’Édouard Bergeon. Le jeune espoir est également au casting du film d’@HafsiaHerzi #FFA2019 pic.twitter.com/uXnOiy71MO— AlloCiné (@allocine) August 25, 2019

Le tournage d'Hafsia Herzi

Les trois acteurs : On a tourné cinq semaines mais pas d'affilé. Il y a un embourgeoisement autour du cinéma où il y a souvent beaucoup d'argent, des centaines de gens, de la préparation. L'instinctif ici est venu du fait qu'on n'a pas eu ce côté-là. De même en termes d'investissement, de concentration, il y avait une urgence de tourner quand on tournait qui fait qu'on était toujours très connecté lorsque cela arrivait. Hafsia Herzi veut travailler avec des gens investis. Elle nous appelait et nous demandait de venir, on lui donnait la priorité, on lui a donné tout ce qu'on avait. C'était une entraide mutuelle. Elle nous a tellement inspirés sur le tournage, elle était de tous les plans et à tous les postes.

Découvrez les images de "Tu mérites un amour":