Méningite : quels sont les symptômes d'une infection par le méningocoque B ?

La bactérie Neisseria meningitidis est couramment appelée "méningocoque". À ce jour, 12 "variants" du méningocoque ont été observés dans le monde : en France, on craint particulièrement le méningocoque B qui représentait environ 51 % des cas d'infection en 2018, selon l'Institut Pasteur.

Le méningocoque (qu'il soit A, B, C, W, X ou Y) se transmet par contact direct, étroit (moins d'un mètre de distance) et prolongé (pendant plus d'une heure) avec les sécrétions rhinopharyngées d'une personne infectée. Concrètement, la transmission se fait via la toux, les crachats, les éternuements...

La fièvre et le purpura, deux symptômes à prendre absolument au sérieux

L'infection par le méningocoque B peut provoquer l'apparition d'une méningite à méningocoque B. Après un temps d'incubation compris entre 1 et 10 jours (le plus souvent : 4 jours), on peut observer les symptômes suivants :

  • Une forte fièvre d'apparition brutale (supérieure à 39°C) qui peut s'accompagner de nausées et/ou de vomissements,

  • Des maux de tête intenses (céphalées),

  • La nuque raide et/ou douloureuse au toucher,

  • Une intolérance à la lumière (photophobie) et/ou au bruit,

  • Une ou plusieurs taches rouges ou violacées sur la peau qui ne blanchissent pas quand on appuie dessus et qui peuvent s'étendre (purpura),

  • Des courbatures et/ou de la fatigue...

En cas d'apparition de ces symptômes (en particulier : la fièvre importante ou le purpura), il est impératif d'appeler le SAMU (15) (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variant XBB.1.5 : le nouveau coronavirus est détecté en Afrique du Sud, ce que l'on sait
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mardi 10 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Cas de méningite à Strasbourg : après une 6e infection, les jeunes appelés à se vacciner
9 aliments à ne pas donner à son chien
Les 7 erreurs (que tout le monde fait) quand on n'arrive pas à dormir