"La mémoire numéro 1" du cinéma français, "l'homme qui aimait le plus le cinéma en France"... Le monde de la culture rend hommage à Bertrand Tavernier

franceinfo
·1 min de lecture

Le réalisateur Bertrand Tavernier est mort jeudi 25 mars à l'âge de 79 ans dans sa villa de Sainte-Maxime, dans le Var, a annoncé son entourage à franceinfo. Réalisateur des films Capitaine Conan, Un dimanche à la campagne ou encore Le juge et l'assassin, Bertrand Tavernier a reçu cinq César au cours de sa carrière.

Claude Lelouch : "Le cinéma français perd sa mémoire numéro 1"

Le réalisateur Claude Lelouch, ami de Bertrand Tavernier, a réagi à sa mort sur franceinfo. "C’était surtout un grand cinéaste et un historien du cinéma incomparable." a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Je pense qu’il était, de nous tous, celui qui connaissait le mieux le cinéma d'avant la guerre, de la guerre, de l'après guerre. J'ai le sentiment aujourd'hui que le cinéma français perd sa mémoire numéro 1."

Claude Lelouch s'est ensuite souvenu de sa rencontre avec Bertrand Tavernier, lors du tournage de Un homme et une femme en 1966. "Il était venu gentiment me voir après la projection", a-t-il évoqué, "Il m’avait dit des choses sublimes que je n’ose pas répéter. Il défendait le cinéma avant toute chose. Et il voulait nous le faire aimer. Je suis vraiment triste de voir que cet homme qui défendait le cinéma sous toutes ses formes est parti."

Robert Guédiguian : "Peut-être l'homme qui aimait le plus le cinéma en France"

"C'est peut-être l'homme qui aimait le plus le cinéma en France", a réagi sur franceinfo le réalisateur Robert Guédiguian. "Il aimait le cinéma en tant qu'objet universel et dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi