Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze : ces "blessures communes" qui ont fortifié leur couple

Ils étaient faits pour être ensemble. C'est en 2006 que le chemin de Mélissa Theuriau a croisé celui de Jamel Debbouze, sur le tournage du film Astérix aux Jeux Olympiques. Rapidement, l'humoriste et la journaliste ont découvert qu'ils avaient bien plus en commun que ce qu'ils auraient pu croire. "Nous sommes deux aînés et nous avons beaucoup porté pour que nos familles tiennent", explique Mélissa Theuriau dans les pages de Psychologies magazine ce jeudi 19 janvier. Certes, Mélissa vient de la classe moyenne quand Jamel est issu d'un milieu beaucoup plus populaire. "Chez lui, les fins de mois étaient difficiles, il a dû bosser vite pour alléger sa mère. Je n'avais pas ce poids-là", confirme-t-elle. Pour autant, cela ne l'a pas empêché de traverser des épreuves compliquées. "J'avais un frère toxicomane, et ça a beaucoup abîmé mes parents, déjà fragiles comme couple. Quand je suis arrivée à Paris, je n'étais personne, j'aurais pu avoir besoin d'aide, mais je n'y pensais même pas : l'important, c'était que mon frère ne meure pas, que ma mère tienne debout", livre-t-elle non sans émotion.

Et de poursuivre : "Jamel, on l'attendait encore moins, ce jeune garçon venu de Trappes, avec son handicap, qui tout à coup fait un parcours dont il n'aurait même pas osé rêver. On a poussé des portes tout seuls, parce qu'il y avait une urgence à vivre. Et à vivre pour soi." C'est ce sentiment commun qui les a aidés à ne pas culpabiliser, et surtout à (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

EXCLU. "Il a arrêté de se battre à ce moment-là" : ce décès très médiatisé qui a achevé Bernard Tapie
EXCLU. Stéphane Tapie : ses confidences déchirantes sur l'alcoolisme de sa mère
Tir mortel d'Alec Baldwin : coup de massue pour l'acteur américain
Martina Navratilova : qui est sa femme Julia Lemigova ?
Rafael Nadal au plus mal : il se tord de douleur en plein match, sa femme éclate en sanglots en tribune