Mélissa Theuriau angoissée par le test "PCR marocain" de son mari Jamel Debbouze... Rigolade !

·1 min de lecture

En story Instagram ce 2 janvier 2021, Mélissa Theuriau a partagé une courte vidéo sur laquelle on voit son mari Jamel Debbouze, face à un homme en combinaison médicale bleue et masque FFP2 sur le visage. Ce dernier s’approche de l’humoriste et réalise sur lui un prélèvement salivaire, vraisemblablement pour savoir s’il a le Covid-19. On entend alors la journaliste s’exclamer, craintive : "Ah nan, mais je ne veux pas le faire moi…" Lorsque le test "PCR marocain", comme elle le décrit, est effectué, Mélissa Theuriau s’écrit, avec humour : "Vous êtes allés jusqu’à son intestin grêle ?? Si !"

Reste à savoir si ce test est un vrai ou non… Pour information, le 18 septembre dernier, la Haute Autorité de Santé s’est prononcée en faveur du recours aux tests salivaires (baptisés EasyCov) pour dépister le coronavirus, mais aussi de leur remboursement. Ces derniers sont plus simples à réaliser que les tests PCR, mais moins performants. Quoi qu’il en soit, à en croire le coucher de soleil mis en ligne par Jamel Debbouze en story du réseau social ou la photo d’un palmier dévoilée par Mélissa Theuriau, le couple a fait le choix de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre au Maroc, auprès de la famille du comédien. La productrice de documentaire a d’ailleurs adressé tous ses vœux à ses 83.700 abonnés. "On vise haut et bleu en 2021. Soyez heureux, attrapons chaque instant et savourons-le sans trop planifier demain. C’est au moins ce que 2020 nous aura appris. Prenons soin des uns et des autres", (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Prince Harry : son dernier projet ne devrait pas plaire du tout au prince William...
PHOTO - Chiara de Bourbon-Siciles : la fille du prince Charles de Bourbon divine pour ses 16 ans
Ivanka Trump : pluie de critiques après une dernière photo de famille dans le bureau ovale
Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et François Hollande dépassés par... Ben Laden
Elizabeth II inébranlable : il lui a fallu "2 secondes" pour évincer le prince Harry