"Mélenchon veut transformer l'Assemblée en ZAD": Marine Le Pen étrille l'union de la gauche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancienne candidate à la présidentielle jette un regard sévère sur l'accord des partis de gauche et accuse le patron de La France insoumise de vouloir siéger avec "les défenseurs des black blocs et des burkinis".

Marine Le Pen repart au combat pour les législatives, après une cure de silence consécutive à sa défaite à la présidentielle. Alors que l'union de la gauche pourrait faire son entrée en force à l'Assemblée nationale, l'ancienne candidate à la présidentielle ne compte pas s'effacer et vise directement Jean-Luc Mélenchon.

"Si un certain nombre de Français votent pour lui, il peut transformer l’Assemblée nationale en ZAD avec les défenseurs des black blocs, des burkinis, ceux qui sont pour le désarmement des policiers, ouvrir les prisons", a accusé la députée du Pas-de-Calais ce mercredi matin sur RTL.

"Mélenchon cherche la destruction de l’État"

Elle fait notamment référence au maire écologiste de Grenoble Éric Piolle, qui souhaite modifier le règlement intérieur des piscines de sa commune pour permettre le port du burkini.

Le diagnostic est partagé par son lieutenant, Jordan Bardella.

"Jean-Luc Mélenchon est un agitateur. Il cherche la destruction de l’État. Cette alliance de la gauche me fait peur. C’est une ZAD de tous les indigénistes et de tous les communautaristes", a avancé le patron du RN ce mercredi matin sur BFMTV.

"Je ne me vends à personne"

Marine Le Pen est également revenue sur son refus de conclure un accord aux législatives avec Éric Zemmour qui plaide depuis plusieurs semaines pour "l'union nationale des patriotes".

"Pour les législatives, j'aurais pu m'allier. Mais il y a quelque chose qui me gêne. Les députés d'Eric Zemmour voteraient la retraite à 65 ans d'Emmanuel Macron. Ce serait trahir mes électeurs (...) Moi, je ne me vends à personne", a encore assuré la représentante du RN au micro de RTL.

En difficulté depuis son score de 7% à la présidentielle, le patron de Reconquête espérait pouvoir se remettre en selle grâce à d'éventuelles victoires aux législatives. Il hésite d'ailleurs toujours à se présenter.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon: "Il y a un vote qui ne sert absolument à rien: c'est le Front national"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles