Mélenchon raille Pécresse, "deux tiers Macron et un tiers Zemmour", lors de son meeting à La Défense

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean-Luc Mélenchon en meeting le 5 décembre 2021 à La Défense - BFMTV
Jean-Luc Mélenchon en meeting le 5 décembre 2021 à La Défense - BFMTV

876450610001_6285305803001

Pour son premier grand meeting de campagne ce dimanche, Jean-Luc Mélenchon s'est choisi pour adversaire Valérie Pécresse, fraîchement élue lors du congrès des LR pour représenter la droite en 2022.

"Deux tiers Macron, un tiers Zemmour"

"Madame Pécresse, c'est deux tiers Macron, un tiers Zemmour", a d'abord estimé le candidat de la France insoumise.

Le député détourne les propos de la présidente de la région Île-de-France qui avait estimé être "deux tiers Merkel et un tiers Thatcher" dans les colonnes du Point en août dernier.

Un débat face à Valérie Pécresse

Jean-Luc Mélenchon a également qualifié son programme de "festival réactionnaire" en citant sa proposition de retraite à 65 ans, la suppression de 150.000 postes de fonctionnaires ou la création de six nouveaux réacteurs nucléaires EPR.

876450610001_6285305827001 "Je souhaite débattre avec Madame Pécresse", a encore lancé le député des Bouches-du-Rhône qui souhaite pouvoir se mettre en scène comme un rempart contre la droite, après avoir débattu en octobre dernier face à Éric Zemmour.

Jean-Luc Mélenchon se situe à 10% des intentions de vote, d'après l'Elyséemètre, l'agrégateur des sondages de BFMTV.com

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles