Mélenchon: "Le PS est le seul zoo où les animaux se gardent entre eux"

1 / 2

Mélenchon: "Le PS est le seul zoo où les animaux se gardent entre eux"

Le leader de la France insoumise reproche au candidat socialiste de n'être maintenu lors du premier tour de l'élection présidentielle. Un retrait aurait permis à Benoît Hamon d'obtenir le poste de Premier ministre, assure Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon ne digère pas sa défaite à la présidentielle. Dans une interview accordée au quotidien La Provence, le leader de la France insoumise refait le match de l’élection et attribue directement son échec au maintien de Benoît Hamon lors du premier tour:

"Benoît Hamon n’a pas été capable de prendre la décision qu’il fallait prendre. S’il avait retiré sa candidature, il serait aujourd’hui Premier ministre et moi président de la République. Les lois de l’Histoire n’annulent pas la responsabilité des décisions individuelles. Macron et Bayrou ont su saisir les occasions. Nous aussi. Pas lui", assure celui qui est arrivé quatrième lors de l’élection présidentielle en récoltant 19,58% des suffrages exprimés, loin devant le candidat socialiste qui n’a obtenu que 6,36% des voix.

Mélenchon tire à boulets rouges sur le PS

Jean-Luc Mélenchon peine toujours à accepter la stratégie adoptée par le Parti socialiste en avril dernier:  "Lors de la présidentielle, le PS préférait faire un score groupusculaire plutôt que de nous voir gagner", souligne-t-il en rappelant que l’intention de la France insoumise "était de prendre la tête du courant dégagiste".

"La décision s’est jouée de si peu au premier tour", regrette encore le député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône.

Loin d’être tendre avec son ancienne formation politique, Jean-Luc...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages