Mélenchon appelle ses partenaires de gauche à sortir de la «culture de la défaite»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
PHILIPPE MAGONI/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans le Journal du Dimanche, Jean Luc Mélenchon a appelé les partis de gauche à sortir de "la culture permanente de la défaite". Il espère trouver un accord aux législatives.

Jean-Luc Mélenchon appelle samedi dans le JDD les partis de gauche avec lequel il a engagé des négociations pour un accord aux législatives à sortir de "la culture permanente de la défaite", regrettant qu'ils se "laissent absorber par leurs enjeux internes". Les tractations bilatérales menées par LFI - dominante à gauche avec les 22% de M. Mélenchon le 10 avril - avec EELV, le PS, le PCF et le NPA, tous en dessous de 5%, connaissent des accélérations et des blocages successifs depuis 10 jours.

La date butoir fixée par les protagonistes, dimanche, approche. "Nous leur proposons une bataille pour gagner. C’est fédérateur, non ? Il faut qu’ils sortent de la lose", et "assument la volonté de gagner", s'exclame Jean-Luc Mélenchon dans le Journal du dimanche. Il déplore: "Pour certains de nos partenaires, gagner, c’est une chimère. Ils ont la culture permanente de la défaite. Alors ils se laissent absorber par les enjeux internes". Ainsi, "la proximité du congrès d’EELV et leur mode interne d’organisation compliquent la tâche. Nous participons à des réunions où ils débattent entre eux, plutôt que de se mettre d'accord avec nous", regrette le tribun.

"Je pense que nous allons trouver un accord"

Il fait aussi référence, en creux, à la suspension des négociations par le PS, où certains grands élus et un courant minoritaire vilipendent la recherche d'un accord avec LFI, antagoniste historique. "De la même façon, il y a un écart entre ce que nous dit la délégation communiste et ce que déclare Fabien Roussel", affirme Jean-Luc Mélenchon. Il convient que "ce n’est pas un accord comme un autre: c’est un accord sur une stratégie, sur un programme et un mode de fonctionnement collectif. Pas une tambouille électorale". Il se dit(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles