Mélenchon appelle à faire venir les vaccins "de partout"

·2 min de lecture

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a appelé mardi à faire "venir des vaccins de partout", y compris de Russie, en réponse aux promesses d'Emmanuel Macron d'une intensification de la vaccination, et pris la défense des participants au carnaval de Marseille. "Il n'y a pas assez de doses de vaccins, c'est le problème. C'est la raison pour laquelle on lui dit 'faites venir des vaccins de partout où il y en a et que les gens aient le choix'", a lancé M. Mélenchon, lors d'un rassemblement en soutien à un "décrocheur" de portrait du président de la République jugé à Amiens. Interrogé sur les promesses d'Emmanuel Macron dans la matinée d'accélérer la vaccination, en l'élargissant dès ce week-end aux plus de 70 ans et aux enseignants mi-avril, il a répondu: "comme d'habitude, ce sont des paroles verbales, du bruit avec sa bouche".

A lire :Paris: Hidalgo veut faire de l'ancienne Bourse du commerce un centre de vaccination

"Si vous voulez vacciner nuit et jour, et le maximum de monde, il faut un maximum de doses, donc il faut faire venir des vaccins de partout", "un raisonnement" qu'Emmanuel Macron "n'arrive pas à comprendre", a-t-il ajouté, évoquant le vaccin russe. Pour lui, il ne faut pas "s'arrêter à des préjugés idéologiques ou des règlements de comptes entre pays". Le député des Bouches-du-Rhône s'est également porté en faux contre le tollé provoqué par la tenue dimanche d'un carnaval à Marseille, qui a réuni 6.000 personnes. "Je ne suis pas leur papa ni leur maman, ça suffit maintenant. Les gens qui vont faire un carnaval le font en responsabilité, en sachant ce qu'ils sont en train de faire, en prenant certaines précautions et ils ont raison de rire au nez des bonnes consciences qui leur font des(...)


Lire la suite sur Paris Match