Mélanie Taravant ("C médiatique") : "On ne m'a pas interdit de parler de sujets polémiques concernant France Télé"

François Roelants / FTV
François Roelants / FTV

Baptême du feu pour toute l'équipe de "C médiatique". Ce dimanche à partir de 13h30, France 5 diffusera le premier numéro de sa nouvelle émission consacrée aux médias et à la fabrique de l'information, six ans après l'arrêt du magazine "Médias le mag" avec Thomas Hugues sur cette même chaîne. Cette fois, c'est Mélanie Taravant qui reprendra le flambeau, avec un nouveau concept, mais avec la même société de production, Jara&Co/Jara Presse. En parallèle, la journaliste assure toujours la présentation du "Monde en face" et intervient chaque samedi dans "C l'hebdo" aux côtés d'Ali Baddou.

"C médiatique" reviendra dans ce numéro inaugural sur l'événement de la semaine, en l'occurrence la disparition de la reine d'Angleterre. Pour l'occasion, des caméras ont été dépêchées dans les rédactions de RTL, "Le Parisien" et "Paris Match" afin de faire vivre aux téléspectateurs la mobilisation de l'intérieur. Les invités de la semaine seront la productrice et présidente de la société Miss France Alexia Laroche-Joubert ainsi que Cindy Fabre, nouvelle directrice du concours. Mélanie Taravant a répondu aux questions de puremedias.com quelques jours avant la diffusion de cette grande première.

Propos recueillis par Christophe Gazzano

Considérez-vous "C médiatique" comme un lot de consolation après l'arrêt en fin de saison dernière de votre quotidienne "C à dire" sur France 5 ?
Si c'est un lot de consolation, cela...

Lire la suite


À lire aussi

Meeting "difficile" : Valérie Pécresse accuse les chaînes de télé et dénonce "un phénomène médiatique machiste"
Marianne Mako, première femme à parler foot à la télé ("Téléfoot"), est morte
Cyril Hanouna prépare un film sur l'univers de la télé