Mélanie Laurent : Rares confidences sur ses enfants Mila et Léo, élevés dans un monde "hostile"

Mélanie Laurent s'est tout récemment confiée sur la manière dont elle élève ses enfants Mila et Léo dans une interview accordée au "Parisien week-end", dans le cadre de la sortie sur Netflix le 1er novembre de son film "Voleuses".

"Un film d'action 100% féminin, servi par des héroïnes libres et indépendantes". C'est de cette manière que nos confrères du Parisien ont résumé le film Voleuses, eux qui sont partis à la rencontre de la réalisatrice de ce long-métrage - qui sort sur Netflix le 1er novembre 2023 -, à savoir Mélanie Laurent. Sa volonté à travers ce projet : remettre en question les rapports hommes-femmes, afin de laisser à ses enfants Léo (10 ans, qu'elle a eu avec un technicien du cinéma) et Mila (4 ans, née de sa relation avec un homme d'origine américaine) un monde plus juste, où "personne ne se posera plus la question de savoir qui peut dominer qui."

Ce qui n'est, d'après elle, pas encore le cas : "Ce n'est pas parce qu'on se sent libre, indépendante et forte que le monde extérieur nous voit comme telle. Ce serait très naïf de le penser. Il y a encore tellement de boulot. Regardez toutes ces femmes en politique qui essaient de changer le monde. Elle sont souvent obligées, dans un univers d'hommes, d'adopter leurs codes pour se faire respecter. Et puis l'avenir n'est pas rassurant, avec le réchauffement climatique. Il va engendrer de la violence."

Je veux pouvoir dire à ma fille...

C'est notamment la raison pour laquelle Mélanie Laurent souhaite mettre tous les moyens en oeuvre pour protéger ses enfants. Elle aimerait par exemple inscrire sa fille à un cours de krav-maga (discipline de combat), "pour...

Lire la suite


À lire aussi

Denis Podalydès en couple avec son ancienne élève : rares photos de Leslie Menu, la mère de ses deux enfants
Laurent Delahousse : Très rare photo de Florence Kieffer, la mère de ses deux premiers enfants
"Ils tuent leur père" : Edouard Philippe, rares confidences sur ses 3 enfants, Anatole, Léonard et Sarah