Des « mégatempêtes » solaires ont frappé plusieurs fois l’humanité. À quand la prochaine ?

·2 min de lecture

En l’an 775 après J.-C., a déferlé la plus violente tempête solaire ayant jamais frappé la Terre. Un orage des milliers de fois plus puissant qu’une tempête solaire ordinaire, tellement puissant que les chercheurs ont longtemps soupçonné d’autres phénomènes d’en être à l’origine : supernova, tempête d’une étoile à neutrons, sursaut gamma ou encore explosion d’une comète à la surface du Soleil dont l’onde de choc aurait accéléré les particules solaires. Cette tempête, détectée par des chercheurs japonais en 2012, avait produit un pic incroyablement élevé de carbone 14 dans les cernes de bois datant de cette époque. Un niveau de rayonnement tellement puissant qu’il s’apparente à celui des essais nucléaires à l’air libre effectués dans les années 1950-1960, avait alors expliqué son découvreur, Fusa Miyake.

Un événement pouvant survenir une fois tous les 10.000 ans

Les scientifiques avaient à l'époque estimé que ce genre de mégatempête pouvait survenir pas plus d’une fois tous les 10.000 ans. De quoi nous laisser un peu de répit avant la prochaine. Sauf qu’une nouvelle étude, soumise à la revue Nature Communications, vient d’identifier deux événements du même type, laissant penser que les mégatempêtes sont plus communes qu’on ne le pense. En analysant le taux de carbone 14 dans les cernes d’arbres datant de différentes époques, Nicolas Brehm et ses collègues de l’Institut de technologie suisse ETH Zürich et de l’université de Lund en Suède ont découvert deux tempêtes d’une ampleur similaire à celle de 775 : la première en 7176 avant J.-C. et la seconde en 5259 avant J.-C.

Une découverte un peu fortuite

Une découverte qui relève un peu du coup de chance. Habituellement, le taux de carbone 14 dans les cernes sert surtout à calibrer les outils de datation des archéologues, et on se contente de courbes assez grossières dont chaque point représente une décennie voire une centaine d’années. Examiner les cernes année par année relève donc du travail de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles