Le mégalodon donnait naissance à des bébés géants

·2 min de lecture

Ce grand requin aujourd’hui disparu donnait naissance à des juvéniles plus gros qu’un être humain.

Il a dominé les mers pendant près de 25 millions d’années avant de s’éteindre il y a environ 2,5 millions d’années pour des raisons encore mystérieuses. Otodus megalodon était un énorme requin mais pas aussi gros que ce que laissaient penser les premières estimations datant des années 1980. Un adulte pouvait atteindre 16 mètres de long ce qui le rapproche des dimensions du requin-baleine.

Gros dès la naissance

Les données concernant les mégalodons sont très parcellaires. En effet, c’est un poisson cartilagineux dont les restes se conservent très mal : il n’en existe aucun fossile entier connu et seules des dents et quelques vertèbres ont été retrouvées. Du coup, les scientifiques qui les étudient continuent de faire de nombreuses découvertes concernant le mode de vie et l’anatomie de l’animal. Les dernières en date concernaient les jeunes mégalodons dont on sait maintenant qu’ils étaient élevés à l’abri des attaques des autres prédateurs, des requins pour l’essentiel.

Une nouvelle étude menée par Kenshu Shimada, paléo-biologiste, à l’Université DePaul de Chicago porte à nouveau sur les juvéniles, dès après leur naissance. Les chercheurs ont utilisé une technique de tomodensitométrie pour examiner les anneaux de croissance d’une vertèbre de mégalodon conservée par l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, à Bruxelles. Comme pour les arbres, ces anneaux permettent d’évaluer l’âge d’un individu. Sur cette vertèbre de 15 centimètres de diamètre, ils ont observé 46 bandes de croissance, ce qui signifie que l’animal dont la taille est estimée à 9 mètres est mort à 46 ans. En remontant son histoire année après année, les scientifiques ont déterminé que la taille du requin à la naissance était d’environ 2 mètres. Un résultat qui suggère que les mégalodons donnaient naissance aux plus gros bébés du monde des requins.

Bandes de croissance sur une vertèbre de mégalodon avec taille approximative en fonction de l'âge. Crédit : DePaul University/Kenshu Shimada.

Pas [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi