Mégabassine à Sainte-Soline : après la mobilisation, quelle suite pour la contestation ?

Deux semaines dès ce lundi pour ouvrir de nouvelles négociations avec le gouvernement. Voilà ce que demandent les organisateurs de la mobilisation à Sainte-Soline dans les Deux-Sèvres contre le projet de mégabassine . Ce week-end, cette mobilisation a rassemblé 4.000 opposants à un important projet de réserve d'eau à usage agricole . La plupart d'entre eux ont levé le camp, mais certains restent vigilants à toute reprise des travaux. Europe 1 s'est rendue sur place.

>> LIRE AUSSI«C'est une énième fausse solution» : pourquoi les bassines d'eau divisent-elles autant ?

"Ce qu'on dit au gouvernement c'est que d'ici 15 jours, s'il n'y a pas eu un signe de moratoire, de suspension, de reprise de dialogue sur les mégabassines, nous relancerons une mobilisation nationale pour arrêter le chantier", prévient Benoît Feuillu, activiste au sein des Soulèvements de la Terre.

Plus qu'une vingtaine de personnes sur place

La grande mobilisation du week-end a touché à sa fin. Sur le terrain, s'il ne reste plus qu'une vingtaine de personnes, les symboles de la protestation sont toujours là à l'image du "fort", comme l'appellent les militants, qui désigne une palissade de bois et plusieurs tours de vigie faites de poutres et de plaques de tôle.

La décision de quitter les lieux a été confirmée après une concertation entre les organisateurs en début d'après-midi.

Interdiction de manifester jusqu'à mercredi

La lutte se poursuit tout de même, affirme Julien Le Guet, leader du collectif Bassin...


Lire la suite sur Europe1